Semi-marathon de Rueil-Malmaison 2013

Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013

Un semi, un ami, deux parties ...


Enfin la semaine se termine! On est dimanche, le soleil est au rendez-vous ! C'est le moment tant attendu de la  première course de l'année ! Et pour débuter cette saison, rien de tel que de courir à domicile sur le semi-marathon des Lions de Rueil-Malmaison. Pour l'occasion, mon ami Jean-Christophe (JC) est venu spécialement de notre Champagne profonde. 

Compte-rendu de cette course entre amis....


Depuis un mois, je commence à retrouver de bonnes jambes même si je dois gérer quelques bobos. Que c'est dur de trouver le bon dosage pour revenir après une blessure... le mollet de l'entorse tire un peu et le tibia opposé a du mal à supporter la charge...mais passons... assez des entraînements en solo dans le froid et le noir, allons courir en Masse !

crème sport-déjeuner

Le petit déjeuner !

Bibibip ! Bibibip !  Bibibip ! quelle heure est-il !? 8 heures , allez hop ! on se réveille !! c'est l'heure du petit déjeuner d'avant course et j'ai préparer une surprise pour mon invité... 
JC est un coureur occasionnel qui court pour garder la forme sans chrono, ni plans ... bien loin des entraînements fractionnés ou autres tests de VMA qui ne l’intéressent pas... Cependant, il est surprenant car il est capable de partir pour des footings de 20 km !?

Et bien pour faire le plein d'énergie pour la course, je lui ai préparé un délicieux gloubibouga ! plus sérieusement  une crème sport-déjeuner. C'est en fait une crème à base de céréales (amande, riz, orge, avoine) et différents sucres (rapadura et fructose), une alternative Bio au fameux "gatosport". C'est sur le blog du  Mangeur de Cailloux  que j'ai découvert cette recette créée par le coach sportif Alain Roche.


C'est la troisième fois que je teste cette recette en format pâte à tartiner (en portion de 80 gr de poudre) :
Niveau gout/texture : je n'ai encore pas trouvé l'équilibre idéal ... ça reste farineux et un peu fade et pas très appétissant à mon gout...
Niveau digestion et énergie : c'est assez bluffant ! Je cours avec l'estomac léger et aucun coup de pompe sur le semi (bon j'ai quand même assuré avec 2 gels Overstim : un anti-oxydant au départ et un energix à mi-course).

Je vous laisse imaginer la tête de mon pote quand il a vu ce mélange sur la table... Un bon moment de rigolade ! Il a préféré prendre un petit-déj classique et s'est contenté de goûter une cuillère du bout des lèvres ...


9h30, il est temps de rejoindre le gymnase ! 


Pour nous distinguer dans la foule, nous enfilons le maillot de la course de l'escargot, histoire de faire un peu de pub pour cette sympathique course dans l'Aube et parce qu'un escargot qui court c'est rigolo :-p !
Quelques tours de stade pour s'échauffer et direction les bords de seine pour rejoindre la ligne de départ....Nous nous plaçons en queue de peloton, l’objectif étant de faire un premier tour ensemble tranquillement et de lancer JC sur des bases suffisantes pour boucler ce semi en moins de 2h... En étant optimiste, je pensais l'emmener sur une allure de 5:15/km...



Première partie : un tour entre amis


Pan !!!! le départ est donné ! C'est parti pour 2 tours sur un nouveau parcours très plaisant (clic). Malgré la ligne droite , les 1600 coureurs bouchonnent dès la première courbe. Jslalome entre les coureurs, et me faufile dès qu'une brèche s'ouvre devant moi ...

Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013 : départ

Je me retourne et Oups ... JC a du mal à suivre; il n'a pas l'habitude de ce genre de course et ne trouve pas les espaces où passer ... je me déporte et je l'encourage à me rejoindre. A moi de lui indiquer la meilleur trace sur ce chemin où je m’entraîne si souvent.


Arrivé au niveau du golf, le peloton s'étire et l'on peut courir plus librement ...nous sommes dans les temps prévus mais je vois que mon JC est limite et je préfère réduire l'allure pour ne pas le voir exploser dans la côte qui s'annonce.


La première traversée de la passerelle des gallicourts est surprenante : Le sol tremble sous nos pieds et le bruit est impressionnant ...j'ai en tête mes cours de physique sur la fréquence de résonance et les images du fameux accident du pont Tacoma (ici) :-o ... Allez ! pas de panique la marche n'est pas militaire et les ingénieurs ont fait des progrès depuis ces accidents...
Je prépare psychologiquement JC en lui disant qu'il reste 300 mètres de plat et qu'après ça va grimper sec!


Sec! oui, c'est le mot ...la plupart des coureurs ont perdu  la parole et cherchent leur souffles... Rueil c'est les bords de Seine mais aussi un plateau ! Moi je suis sur mon terrain de jeu... la pente augmente mais je garde mon rythme sans trop forcer ce qui me permet de doubler un grand nombre de personnes qui pour certains préfèrent finir à pied ... je me retourne et plus personne ! JC est 200 mètres plus loin, rouge comme une tomate, en train de tirer la langue ... Arrivé au sommet, je  m'arrête presque et l'encourage pour terminer les 100 derniers de la côte : Allez ! Allez ! Allez! Nous récupérons tranquillement dans la descente qui nous mène au parc du Bois Préau et pour le détendre après cet effort je joue le guide touristique ;-) .


Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013 : bois-préau

Une fois le ravitaillement passé, mon ami est revigoré et repart sur un rythme plus élevé. Cette fois-ci c'est moi qui le freine et je lui demande même de prendre de la distance avec les coureurs qui nous précèdent. Et oui au niveau de la statue de Joséphine nous attentent nos supporters : ma chérie d'amour et mon fiston ... quelques mots d'encouragements et des photos et nous repartons de plus belle pour traverser le centre ville et rejoindre la partie plus urbaine du parcours. 

Le boulevard Albert 1er est une longue ligne droite en légère descente. Ma montre indique que nous sommes à un peu moins de 5:30/km. Nous sommes dans les temps mais j'en profite pour accélérer doucement le tempo pour grappiller quelques secondes et mettre JC dans de bonnes conditions pour passer sous les 2h.

Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013 : Reuil 2000

Un rapide passage dans Rueil 2000 puis nous retrouvons les bords de seine. Ce premier tour sera finalement bouclé en 58:08 soit 05:24/km, ce qui est bien mais pas top...Cela laisse assez de marge à mon ami pour ne pas dépasser les 05:41/km (Allure de 2h au semi).

A ce moment, JC me lance un "content de t'avoir connu" synonyme de top départ de ma seconde course.

Seconde partie : La course contre la montre


Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013 : bord de seine
Les choses sérieuses commencent ! J'ai réglé mon second tour sur une allure de 4:50/km. Objectif très optimiste, dans l'espoir un peu fou de rattraper le temps perdu sur mon record officiel sur cette distance : 01 h 46 mn 06 s.

L'avantage de partir du fond, c'est que l'on double un paquet de monde et ça je dois dire que c'est assez grisant :-) ! A l'approche du golf, je retrouve mon fan club qui lui aussi a couru sa moitié de marathon pour arriver à temps à ce second rendez-vous. Merci mes amours, mais cette fois, je ne ralentis pas ... je me déporte pour les rejoindre et passe en coup de vent (bip bip !).
Je garde un bon rythme jusqu'au pied de la côte. Cette seconde ascension fait encore des dégâts et pour de nombreux coureurs, c'est un coup de massue. J'ai l'impression qu'il y a encore plus de marcheurs et je slalome entre ceux qui luttent pour en terminer ...

A l'amorce de la descente, je profite de l'élan pour tenter de prendre de la vitesse, mais les 15 km accumulés commencent à se faire sentir et je coince un peu au niveau du Bois Préau...Les secondes s'ajoutent une à une à mon allure pour approcher les 05:00/km en moyenne sur ce second tour. Pendant le passage au centre ville, je décide donc de ralentir pour récupérer un peu et ensuite accélérer progressivement sur le long boulevard....

A ce niveau, je rejoins des coureurs un peu plus aguerris et il m'est difficile de les rattraper. Je me cale sur le pas des meilleurs et saute de lièvre en lièvre pour entamer ma remontée... Rapidement le rythme s'emballe mais mon coeur plafonne à 160 bpsans que je puisse faire mieux que les 04:50/km prévus...

Sur les 500 derniers mètres, j'essaie de remettre les gaz mais malgré mon bon état de fraîcheur, l'explosion ne fait pas beaucoup de bruit :( ... Je franchi la ligne d'arrivée en 01 h 47 mn 55 s à 109 secondes de mon meilleur temps. Certes, je ne bats pas mon record mais je suis satisfait car après 2 mois de blessure c'est un retour gagnant ! avec un beau negative split (pas si évident sur cette distance) et un second tour en 04:53/km assez proche de l'objectif. Mon meilleur temps sur la distance devrait voler en éclat lors d'un prochain semi sérieux de bout en bout.

Je  récupère une boisson et me rapproche de la ligne d'arrivée pour faire quelques étirements en attendant JC... 10 minutes plus tard, le voila qui arrive ! Il a l'air tranquille derrière ces lunettes de soleil. Je l'encourage à springter pour les 50 derniers mètres mais il me fait signe qu'il est à sec, plus de jus ...Il termine en 01 h 58 mn 41 s ! c'est juste mais ça passe ! L'objectif est atteint, on est sous les 2 heures !

Au final je fini à la 909ème et JC se place en 1307ème position... j'ai donc dépassé près de 300 personnes sur le second tour :-) . Il termine un peu déçu par son classement et dépité par le gros coup de pompe aux 2/3 du parcours. Il n'y a pas de secrets, pour gagner ou ne pas perdre du temps, il faut faire attention à de nombreux petits détails comme s'alimenter et s'hydrater correctement aux bons moments et surtout s’entraîner régulièrement avec méthode. Mais, un semi-marathon n'est pas une course à la portée de n'importe qui ! il a tenu la distance en moins de 2h et ça, ça mérite un grand BRAVO !

Rueil-Malmaison semi-marathon des Lions 2013 : fin
Les copains contents ;-)

Nous avons passé une très belle matinée ensoleillée et sportive entre amis, sur un très beau parcours. Toutes mes félicitations aux organisateurs et bénévoles de ce semi ! Le nouveau tracé est vraiment bon et l'organisation et le service furent quasi parfaits... (un détail que j'ai apprécié : les potentiels obstacles étaient recouverts de tapis mousse pour minimiser les chocs...c'est pas beau ça !?).  

D'accord avec toi Mangeur de Cailloux, moi non plus je n'échangerai pas ma place du semi de Rueil contre une autre dans le surpeuplé (et hors de prix) semi-marathon de Paris qui a lieu à la même période !






8 commentaires :

  1. sympa la balade ;)

    PS : à mon avis les flocon d'orge doivent pas aider à rendre la préparation onctueuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, une belle balade ... prochaine course je cours pour de vrai :p

      Pour les flocons, je penses aussi que c'est pas génial...Je vais essayer de les mixer pour en faire une farine :p

      Supprimer
    2. salut cris ! quel beau résumé de la course! On peut dire que l'escargot JC en a bien bavé ! Le prochain semi marathon de Troyes aura un meilleur profil, c'est tout plat. L'an dernier, j'ai fait 1h57.
      J'essaierai d'avaler entièrement ton gloubigoulba "beurk" et TERMINE la panne sèche !
      Allez il faut que je m'entraine... A +. JC.

      Supprimer
    3. Hello Jean-cricri !
      Merci d'avoir fait le déplacement ! des bons moments de rigolades entre amis ça vaut plus qu'un bon chrono...

      Pour le prochain semi, ça sera à toi de faire mon lièvre ;-)

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. J'ai ajouté de la noix de coco rappée au mélange ... ça passe mieux je trouve :p

      Supprimer