8 semaines de convalescence

ultrason entorse cheville

Les premières foulées de 2013 !

Voilà 8 semaines que ma cheville à fait crac ...

Après 5 semaines de chevillère aircast,  elle a retrouvé une taille normale mais les tendons abîmés restent douloureux et un peu enflé...Impossible de courir après un RER !dès que j'accélère le pas ça fait crac! boum! hue! Bon le marathon c'est pas pour tout de suite ...Il y a du boulot .. ...


Les premières séances de kiné, d'ultrasons et d'électrothérapie vont achever la cicatrisation. 
On dit, communément,  qu'il faut 6 semaines pour se remettre d'une entorse moyenne... c'est là que je vois que je ne me suis pas loupé car malgré 7 semaines sans activités, je sens toujours une légère gène et cela devient même douloureux lorsque mon kiné étire ou masse les tendons lésés.

Autre mauvaise surprise, j'ai beaucoup de mal a effectuer une flexion complète...en fait c'est l'articulation entière qui semble être bloquée lorsque je veux réduire l'angle formé par la jambe et le pied. 
Pas de panique, super Jean-Jacques va effectuer quelques manœuvre correctrices pour remettre en place ma cheville... attentionnnn ... chlacc ! Une traction énergique de mon talon qui manque de tirer le bonhomme tout entier hors de la table ... vous avez entendu le ploc !?? allez on recommence ...



électrothérapie entorse chevilleMaintenant place à un peu d'électrothérapie...Je sais pas trop à quoi ça sert mais après chaque séance j'ai l'impression d'avoir moins mal ...Un façon de faire taire la douleur par électro-choques (tzzzzzeu !!! prend ça !). Moi qui est toujours rêvé de jouer avec un sportElec, je suis ravi ... Euh attention, ne pas tourner trop fort le potar de l'intensité ! non seulement ça pique un peu mais surtout ça provoque instantanément une mega crampe du pied !! Aaaah ! ough!


Petit à petit, la gène s'estompe et je retrouve de la mobilité. Je sens qu'il y a du mieux... En bon Parisien, j'arrive même à piquer le petit sprint néscessaire pour chopper juste à temps  le RER à quai (geuuuuuh....). Il est temps de voir ce que ça donne avec des running au pied !

Samedi 12/01, il fait froid, çà bruinasse...bref, un temps idéal pour se remettre à courir ! 15h30, mon fils arrive enfin à faire la sieste, j'enfile ma tenu kalenji spéciale grand froid, mes chaussettes strap run kapteren (histoire d'avoir une petit sécurité) et c'est partiiii !!!! hein !? ah oui mes chaussures ...
Me voila dehors, je sautille, je tournicote ma cheville en attendant que ma gentille forerunner trouve ces p....ains de satellites.....et bzzzzzzz bzzzzz !! ma montre vibre ! go ! go ! go !

Oh là ... Pour un reprise, on y va tout doucement. La foulée n'est pas très souple et j'ai toujours un léger blocage en fin de poussée...2 km ... L'articulation commence à être chaude et se fait un peu oublier mais dès que je tente d'accélérer c'est un peu douloureux donc je reste à ce rythme et rentre tranquillement.


Dimanche 13/01, il fait encore plus froid mais bon il ne pleut pas...bref, un temps idéal pour se remettre à courir ! Ma cheville va bien et mes nouvelles Nike Pegasus 29 achetées en solde me font du pied depuis leur boite (allez ... viens ... essaie nous !)  ...bon allez 4 petits km et je rentre !
La sortie de la veille s'étant bien passée, je pars donc un peu plus rapidement ... c'est toujours aussi raide mais je peux tenir un rythme presque normal ....et les jambes vont plutôt bien. De retour après 25 minutes de jogging, je mets ma cheville au repos avec une bonne séance de glaçage.
Il faudra du temps pour retrouver mon niveau d'avant blessure mais la coupure n'a pas été aussi catastrophique que je l'imaginais...voilà qui est rassurant et de bonne augure pour la suite !


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire